Ils en parlent…

"Sa fermeté est conçue au millimètre près, le matelas épouse les formes du corps"

Jeanne, 36 ans, prof de yoga. 

J’enseigne le yoga depuis déjà huit ans, après avoir suivi une formation de haut niveau avec des maitres indiens du Tamil Nadu. Pour moi, le corps est évidemment essentiel. Jour après jour, je travaille avec mes élèves à son recentrage, à sa relaxation, à sa plénitude. Dans cet esprit, je suis très sensible à la qualité d’une literie qui constitue -les études sont là pour le prouver- un élément clé dans l’aspect réparateur du sommeil. J’ai découvert Serta un peu par hasard et j’ai vraiment vu la différence. Sa fermeté est conçue au millimètre près, le matelas épouse les formes du corps, ses capacités relaxantes sont extraordinaires !

Heiko, 32 ans, auteur de romans policiers

Je ne sais pas si les histoires que j’invente en sont la
cause, mais je suis une nature insomniaque, à tel point que j’ai consulté à plusieurs reprises des médecins pour retrouver le sommeil. Heureusement, je passe désormais de bien meilleures nuits et ceci pour deux raisons : un travail sur ma respiration et surtout un lit de qualité !

Je dors désormais sur un matelas Serta et je le constate avec bonheur je ne me réveille plus quatre ou cinq fois par nuit comme autrefois. Mon sommeil est plus calme, plus apaisé.

Chiara, 20 ans, étudiante aux Beaux-Arts

Autant l’avouer tout de suite, j’aime faire la fête et je suis une grosse dormeuse. Je me couche très tard, j’adore la grasse matinée et en plus, je dessine dans mon lit ! En fait, j’ai besoin d’un environnement rassurant pour être créative. J’ai longtemps eu un matelas standard et je souffrais du dos lorsque je travaillais un peu trop longtemps. Je vis encore chez mes parents et ce sont eux qui ont décidé de changer mon matelas et d’opter pour une literie Serta. Je n’y croyais pas beaucoup mais mes douleurs ont disparu, comme par magie. Désormais, mon lit est suffisamment ferme pour que je garde une posture tonique en dessinant et idéalement confortable pour que je fasse de vraies nuits.

Jean, 41 ans, avocat

Après une longue carrière d’avocat pénaliste, je
suis entré en septembre dernier dans un cabinet
d’affaires international et depuis, je partage
mon temps entre Paris, Shanghaï et Tokyo. C’est
formidable mais je suis très sensible au jet-lag
et mon sommeil a été largement altéré par ces
voyages réguliers. Heureusement, j’ai récemment
changé mon lit pour un modèle Serta et mes
nuits sont beaucoup plus sereines. Sa fermeté
est parfaite, mon sommeil est réellement
réparateur.